Nombreux sont les foyers qui investissent dans le chauffage au bois, vu que celui-ci est beaucoup plus rentable par rapport aux autres moyens de chauffage. Certains d’entre eux présentent un rendement plus élevé, ce qui signifie qu’ils chauffent mieux la pièce, tout en économisant des combustibles. Associé à la puissance ainsi qu’au design, le rendement devient un critère permettant de choisir un système de chauffage au bois. En savoir plus sur.

Qu’est-ce que le rendement d’un chauffage au bois ?

Le rendement présente d’abord le rapport entre la quantité de la chaleur générée par l’appareil et la quantité de l’énergie qui est utilisée. Plus le rendement est élevé, plus l’appareil chauffe mieux la pièce, et moins il consomme du combustible. Autrement dit, un rendement élevé signifie qu’il n’y a presque aucune perte entre la chaleur produite et l’énergie utilisée. Il est à préciser que le rendement est considéré comme excellent si son taux dépasse les 85 %. Ce sont les appareils de chauffage à foyer fermé qui bénéficient d’une telle performance, comme les poêle à bois, les poêle à granulé (ou poêle à pellets) et les cheminées avec insert à foyer fermé. Pour les chauffages à foyer ouvert, leur rendement est d’environ 10 %.

Conseils pour maintenir le rendement d’un chauffage au bois

Au fil du temps, la performance du chauffage au bois peut changer quel que soit son modèle. Il existe cependant quelques astuces permettant de la maintenir.

Tout d’abord, il est indispensable de vérifier régulièrement les arrivées d’air. Celles-ci doivent fonctionner correctement. Si elles sont obstruées ou bouchées, cela pourrait avoir comme conséquence l’augmentation de la consommation puisque la combustion se déroule dans de mauvaises conditions.

Qui plus est, il est indispensable d’entretenir régulièrement le matériel de chauffage. Au moins deux ramonages doivent être réalisés en une année. Sans oublier les quelques gestes du quotidien, tels que l’enlèvement de la suie de la vitre, la vidange du bac à cendres et le nettoyage de la chambre de combustion.

Enfin, les buches utilisées doivent être de bonne qualité. Autrement dit, ils doivent être entièrement secs. Ce qui signifie que sa teneur en eau ne doit pas dépasser 8 %.

Rendement du chauffage au bois et crédit d’impôt

L’utilisation d’un chauffage au bois vous permet d’être éligible au crédit d’impôt, à condition que son rendement soit supérieur à 70 %. Le crédit d’impôt vous ouvre droit à deux taux préférentiels :

· 15 % si votre dépense ne concerne qu’un seul volet de travaux ;

· 25 % si la dépense concerne la totalité des travaux, indépendamment du revenu du foyer.

Pour bénéficier de cette aide, il est conseillé de miser sur un appareil labellisé « Flamme Verte ». Ce label certifie que votre matériel de chauffage participe dans les démarches visant à protéger l’environnement (économie d’énergie, réduction des émissions de gaz à effet de serre, utilisation de source d’énergie renouvelable, etc.).